Niger : Investissement

Uncategorized

Les flux d’IDE vers le Niger ont représenté 3,5 milliards USD en 2017, en baisse par rapport à 4,45 USD milliards en 2016. L’extraction de l’uranium représentant une grande partie des IDE, la baisse des prix de ce dernier a affecté les entrées. Le stock d’IDE a atteint 6,37 milliards USD en 2017 (World Investment Report 2018 de la CNUCED). Les secteurs minier et pétrolier attirent le plus d’IDE. La France, la Chine, le Japon, la Suède et les États-Unis sont les principaux investisseurs du pays.

Les principaux obstacles aux IDE sont les inconvénients topographiques et le mauvais état des infrastructures. L’insécurité liée aux groupes armés islamistes en Libye, au Mali et au Nigéria (AQMI, Mujao et Boko Haram), constitue un facteur particulièrement inquiétant pour les investisseurs éventuels. Le Niger a été classé 144ème sur 190 pays (en hausse de 6 places) selon le classement Doing Business 2018 établi par la Banque mondiale. Celle-ci souligne les progrès notables réalisés en matière de création d’entreprise, de commerce transfrontalier et de protection des investisseurs minoritaires, notamment. Le climat des affaires s’améliore légèrement avec l’adoption d’un nouveau code des investissements, la réduction du capital minimum requis pour créer une société, l’accès plus rapide à l’eau et un meilleur système d’information sur le crédit. Le pays est entré dans une nouvelle phase de transition économique et politique. De plus, le Niger propose des mesures incitatives aux investisseurs dans le secteur du développement des infrastructures.

L’exploitation de l’uranium draine particulièrement les investissements directs étrangers vers le Niger. Ainsi, Areva, groupe français, devait lancer l’exploitation de la mine d’Imouraren en 2019, considérée comme le second gisement d’uranium mondial, pour 1,5 milliard EUR. Cette mise en exploitation a été repoussée, malgré le renouvellement des droits d’exploitation signé entre les deux parties en 2014, en raison de la chute du cours de l’uranium. Cet accord s’accompagne d’un investissement à hauteur de 117 millions EUR du groupe français au Niger. Par ailleurs, en 2014 un nouveau prêt a été négocié avec la banque chinoise Exim Bank, autour de la raffinerie de Zinder. Ce même groupe pourrait financer des projets de production de charbon et d’électricité.

 

Le Niger crée une Agence de promotion des investissements et des projets stratégiques pour l’amélioration du climat des affaires

 

En Conseil des ministres, le 25 mai dernier, le gouvernement a adopté un projet de loi portant création d’une Agence de promotion des investissements et des projets stratégiques, pour l’amélioration du climat des affaires. Organisme public centralisé, cette agence sera dotée d’une personnalité morale et d’une autonomie de gestion administrative et financière. Selon le gouvernement, elle va permettre d’attirer plus d’investisseurs dans tous les secteurs économiques.

Ce projet de loi a pour but d’améliorer le cadre institutionnel de promotion des investissements. Il vient combler les insuffisances contenues dans la loi du 16 avril 2014, portant sur le Code des investissements au Niger.

D’après les autorités, « à l’heure actuelle, la promotion des investissements est assurée par une multitude d’acteurs, avec un éclatement des activités de prise en charge de la fonction services aux investisseurs, à travers deux guichets uniques différents qui évoluent dans un environnement non attractif et des délais de réponse qui ne semblent pas conformes aux meilleures pratiques internationales ». Et cette dispersion des activités n’est pas conforme aux caractéristiques identifiées comme étant les « bonnes pratiques ». Elle constitue donc un frein à la bonne performance du climat des affaires dans le pays, soutient-on.

Alors, l’agence de promotion des investissements et des projets stratégiques ainsi que d’autres modifications apportées à la loi de 2014 vont corriger toutes ces lacunes et attirer davantage les investisseurs. Le projet de loi en question sera transmis à l’Assemblée nationale pour adoption.

 

Post a comment